La dent du fini à l'infini

Michele Caffin a publié « quand les dents se mettent à parler » en  Juin 1995

                  «  Mon Dieu la dent et moi » Decembre 2003

Formation en Acupuncture Ecole OEDA

                Phytotherapie :Bobigny

              Osteo : Viola Frieman

             Parapsychologie : Raymond Reant          

 

 

Sa recherche est basée sur des recoupements avec l’acupuncture, l’ostéopathie, la symbolique, les lettres hébraïques, l’eurythmie, et la tradition hébraïque.

 

La dent du fini à l’infini


 

La dent est le lieu des transformations vécues depuis le stade de bébé, jusqu’à celui de l’adulte, elles signent par leurs modifications nos tribulations, nos transformations.

Elles ne peuvent être considérées comme des pièces de rechange, tout ce qui touche à la tête se répercute dans le corps entier, nous permet de nous identifier à un peuple, une famille, Perdre la tête, perdre une dent, traduit une déstabilisation de l’être.

Alors pourquoi ai-je une carie à cette dent et pas à une autre,

Pourquoi ai-je les dents qui bougent jusqu’à tomber,

Pourquoi sont elles de travers

Pourquoi cette dent me fait toujours mal dans telle situation.

Chaque dent serait une représentation, un petit personnage, qui est dans un rôle que je joue sans le savoir, avoir conscience de ce qui est derrière ces souffrances nous libère des poids qui nous ont été transmis, nous permet d’être dans notre réalité, notre propre dimension.


   
 
 

STAGE NOVEMBRE 2014


 

TRANSFORMATION DU PASSE POUR ÊTRE AU PRÉSENT


 

Objectifs d’acquisition pratique


 

Percevoir avec le corps et les sens intérieurs les couches suprasensibles, pour entrer en communication directe avec elles, se couler en elles, les commander tout en s’abandonnant.


 

Ceci donne une conscience élargie des faits vécus pour le patient et nécessite aussi une ouverture de conscience pour le praticien c’est à dire une vision  personnelle élargie  du monde qui l’entoure. C’est un développement personnel pour le patient et le thérapeute.

Ainsi à travers ces petites dents si petites et cachées, nous contactons des petits fusibles, qui gèrent différents niveaux du corps de la psyché et du moi profond.  


 
 
 

Agenda Jour 1

 

  • Exercices de perception développement de l’œil intérieur, de la vision, de l’image intérieure, avec une progression

  • Aller vers l’objet, partir de l’objet, aller dans un espace  et sans support.

  • Développer les correspondances dent, corps énergétique.

 

Agenda Jour 2

 

  • Développer le toucher : sentir le corps éthérique astral sur une personne, forme pensée, mouvement ostéopathique de la dent, pour donner l’information posée sur une dent.

 

Requis


Un centrage, une attitude neutre sans émotionnel,  une connaissance des liens de chaque dent sur les différents plans, physique émotionnel spirituel.

 

 

Percevoir avec le corps et les sens intérieurs les couches suprasensibles, pour entrer en communication directe avec elles, se couler en elles, les commander tout en s’abandonnant.

Ceci donne une conscience élargie des faits vécus pour le patient et nécessite aussi une ouverture de conscience pour le praticien c’est à dire une vision  personnelle élargie  du monde qui l’entoure. C’est un développement personnel pour le patient et le thérapeute.

Ainsi à travers ces petites dents si petites et cachées, nous contactons des petits fusibles, qui gèrent différents niveaux du corps de la psyché et du moi profond. 

    Exercices de perception développement de l’œil intérieur, de la vision, de l’image intérieure, avec une progression

    Aller vers l’objet, partir de l’objet, aller dans un espace  et sans support.

    Développer les correspondances dent, corps énergétique.

 Développer le toucher : sentir le corps éthérique astral sur une personne, forme pensée, mouvement ostéopathique de la dent, pour donner l’information posée sur une dent.

La dent est le lieu des transformations vécues depuis le stade de bébé, jusqu’à celui de l’adulte, elles signent par leurs modifications nos tribulations, nos transformations.

Elles ne peuvent être considérées comme des pièces de rechange, tout ce qui touche à la tête se répercute dans le corps entier, nous permet de nous identifier à un peuple, une famille, Perdre la tête, perdre une dent, traduit une déstabilisation de l’être.

Alors pourquoi ai-je une carie à cette dent et pas à une autre,

Pourquoi ai-je les dents qui bougent jusqu’à tomber,

Pourquoi sont-elles de travers

Pourquoi cette dent me fait toujours mal dans telle situation.

Chaque dent serait une représentation, un petit personnage, qui est dans un rôle que je joue sans le savoir, avoir conscience de ce qui est derrière ces souffrances nous libère des poids qui nous ont été transmis, nous permet d’être dans notre réalité, notre propre dimension

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :